Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.
Accueil > Le Derm-Index

Le Derm-Index : Peau de l'enfant et soleil

Votre peau au soleil

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la peau et les problématiques dermatologiques.

Peau de l'enfant et soleil > [7] résultats
Vidéo > [1] résultat
 

Vidéo - Le risque solaire

Video

Vidéo - Le risque solaire

 
Règles d'or > [1] résultat
 

4 bonnes pratiques pour prendre soin de votre peau au soleil

Pour ne pas mettre votre peau en danger au soleil, certaines règles doivent impérativement être respectées.

 
Le point sur > [1] résultat
 

Les enfants et le soleil, les protéger est vital

Plus fine, la peau des enfants est donc plus vulnérable aux dégâts des rayons UV. C’est en se protégeant qu’on minimise les risques de brûlure ou de coup de chaleur.

 
3 Questions à un expert > [1] résultat
 

Pas de soleil pour les enfants de moins de 3 ans

Interview d’un dermatologue, qui donne ses conseils en matière de prévention solaire de l’enfant.

 
Ils racontent > [1] résultat
 

Mes enfants jouent au soleil, sans que je m’inquiète.

Les deux enfants de Marie-Christine vont à la mer depuis leur plus jeune âge. Elle a trouvé la solution pour qu’ils s’amusent sans que maman ne se fasse de souci !

 
Le chiffre > [1] résultat
 

Le Chiffre - 50% Du capital soleil est épuisé ...

50% Du capital soleil est épuisé avant 20 ans
Godar DE et al. UV doses of young adults. Photochem Photobiol 2003.

 
Vrai ou faux ? > [1] résultat
 

Les protecteurs solaires empêchent la fixation de la vitamine D

FAUX
Les UV sont nécessaires à la synthèse de la vitamine D, elle-même essentielle pour fixer le calcium sur les os. En été, même par ciel couvert, une brève exposition de 15 minutes, deux fois par semaine, suffit à assurer cette fixation. La protection solaire n’y nuit donc nullement.