Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.

La peau des hommes est physiologiquement différente de celle des femmes

V_1.10 A la lumiere de la science #1_v2_illu 1
Les avancées récentes en biométrologie permettent de mesurer quatre différences majeures entre la peau des hommes et celle des femmes :

  • une vascularisation plus dense. Le nombre et la densité des capillaires sanguins sont supérieurs, particulièrement sur les pommettes.

  • un film hydrolipidique plus riche. Les glandes sébacées, à l’origine de la production de sébum, sont plus volumineuses, plus nombreuses et plus  actives que chez la femme.

  • une peau plus épaisse, aussi bien au niveau de l’épiderme que du derme et, par ailleurs,

  • une pilosité plus conséquente : la testostérone stimule en effet la croissance des poils de la barbe chez l’homme.

Des problématiques spécifiques

V_1.10 A la lumiere de la science #1_v2_illu 2
Ces particularités physiologiques d’une part, et le rasage d’autre part – principal révélateur de la sensibilité cutanée masculine- peuvent être à l’origine de problématiques spécifiques :

  • des rougeurs persistantes ou érythrose, directement liées à la fragilité vasculaire.

  • une déshydratation de la peau, pouvant être aggravée par l’utilisation de certains soins “après-rasage”, notamment ceux contenant de l’alcool.

  • l’apparition de poils incarnés.