Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.

D’après votre expérience, les parents font-il suffisamment attention aux dangers du soleil ?

Il y a aujourd’hui une grande médiatisation des dangers du soleil, et la prise de conscience commence à faire son chemin.

Et pourtant, après l’été, je constate souvent chez des enfants des séquelles de coups de soleil sur le visage, les épaules. Il ne s’agit pas toujours d’une exposition solaire sans précaution à la plage, mais d’une exposition pendant le sport (vélo, tennis), circonstance où les parents sont souvent moins vigilants.

Quelles informations fournissez-vous aux parents sur la prévention solaire ?

Je leur explique la grande sensibilité de la peau des enfants au soleil.

Plus leur teint est clair (roux, blond), plus ils sont en danger. La protection doit donc être la même l’été avec un ciel un peu voilé, ou si les enfants sont en mouvement. Les heures où le soleil est haut dans le ciel sont particulièrement dangereuses. C’est à l’âge adulte que leurs enfants subiront les conséquences d’une exposition sans précaution

Quels conseils leur donnez-vous ?

Les enfants de moins de trois ans ne doivent pas être exposés directement au soleil.

Je leur conseille des lunettes de soleil anti-UV, un chapeau à large bord, un tee-shirt, et un produit de protection solaire haute protection, sur les parties découvertes. Ce produit efficace contre les UVB et les UVA doit être appliqué en quantité suffisante et renouvelé toutes les deux heures. Il faut donner souvent à boire aux enfants s’il fait chaud. Et éviter le soleil entre 11 h et 16 h.