Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.

Qu’est-ce qui caractérise l’herpès solaire ?

Une poussée d’herpès peut survenir dans plusieurs circonstances :

fièvre, fatigue, règles, stress. Le soleil est un facteur favorisant. Souvent, mes patients me signalent une poussée importante d’herpès autour de la bouche, du nez, survenue dès les premiers jours des sports d’hiver, ou au début de l’été. Cela leur gâche leur semaine de vacances, à la fois par l’aspect visible et par la brûlure qu’ils éprouvent.

Comment traitez-vous l’herpès ?

Il existe des médicaments qui peuvent bloquer la multiplication du virus.

Le traitement doit être commencé dès les premiers symptômes. Nos patients connaissent bien cette petite sensation de brûlure annonciatrice de la poussée. Il faut aussi éviter de gratter les croûtes : cela risque de provoquer une surinfection par des microbes (impétigo) et de favoriser la dissémination du virus. Il faut éviter les contacts directs (baiser) avec l’entourage, et tout produit local irritant, qui aggrave les lésions.

Selon vous, peut-on éviter la poussée d’herpès solaire ?

Le facteur déclenchant est bien identifié :

il s’agit de la multiplication du virus déjà présent dans l’organisme, sous l’action des ultra-violets du soleil. De ce fait, la photoprotection est indispensable. Elle peut permettre d’échapper à la poussée. Je prescris des sticks de haute protection pour les lèvres, à appliquer toutes les 2 heures. La protection du reste du visage se fait par des produits solaires haute protection, ayant un spectre étendu aux UVB et UVA.