Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.

Quel est le profil des patients qui présentent de la couperose ?

La présence de vaisseaux dilatés sur le visage est le témoin d’une fragilité des capillaires de la peau.

Elle se rencontre plus volontiers chez les patients au teint clair, à la peau fine. Certains facteurs favorisent l’apparition de la couperose. Le passage brutal du froid au chaud, le tabac, les épices, l’alcool, le stress. Tous provoquent facilement une dilatation des vaisseaux sanguins du visage. Attention cependant aux fausses idées : avoir de la couperose ne signifie pas qu’on abuse de l’alcool !

Quels conseils donnez-vous à vos patients ?

Il faut bien sûr agir sur les facteurs favorisants.

Quand on a le teint clair, il faut se méfier des repas épicés, bien se protéger du froid avec des cosmétiques bien hydratants l’hiver. C’est une bonne motivation pour l’arrêt du tabac. Je recommande volontiers l’utilisation de crèmes cosmétiques contenant des actifs qui agissent sur la microcirculation. Un démaquillage doux pour ne pas irriter la peau est important. J’encourage à l’utilisation d’un maquillage correcteur adapté.

Quelles sont les solutions thérapeutiques ?

Pour certains vaisseaux très visibles, peu nombreux, il y a encore une place pour l’électrocoagulation.

Aujourd’hui, l’utilisation des lasers vasculaires donne d’excellents résultats. Le laser KTP peut améliorer de façon très importante une couperose en 2 séances espacées de 6 semaines. J’utilise aussi la Lumière Intense Pulsée (lampe flash) avec une bonne amélioration des érythocouperoses. Ces traitements doivent être effectués en dehors des périodes d’exposition solaire.