Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.

Quels sont les premiers gestes, face à une brûlure ?

Mettre la brûlure sous l’eau froide pendant plusieurs minutes.

Je dis toujours à mes patients que c'est le premier geste utile. Cela limite l’extension et calme la douleur. Il faut ensuite apprécier le degré de profondeur de la brûlure, pour bien la traiter. L’eau bouillante donne des brûlures très douloureuses, mais souvent moins profondes que l’huile bouillante, qui peut atteindre le derme profond. Si la brûlure est profonde, il faut la recouvrir d’un pansement gras stérile, et consulter son médecin.

Que faire pour les brûlures superficielles ?

Je conseille à mes patients l’utilisation d’un pansement stérile avec une crème cicatrisante.

Surtout quand la peau est rouge, avec simplement une perte de la couche supérieure de la peau (comme après un coup de soleil). Il va favoriser la reconstitution de l’épiderme et calmer la douleur. La protection est indispensable pour éviter le contact avec des produits irritants et éviter la surinfection de la brûlure.

Y a-t-il des précautions à prendre ensuite ?

La peau reste sensible et fragile après une brûlure.

Il faut la protéger. Il existe des dermo-cosmétiques adaptés pour cela. Si la trace laissée par la brûlure reste rouge, s’épaissit et démange, il vaut mieux consulter.  D’autant que peuvent se former des cicatrices chéloïdes, particulièrement disgracieuses et sources de démangeaisons. Elles nécessitent un traitement adapté. Il faut enfin protéger la cicatrice du soleil avec un produit solaire de haute protection.