Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.

Qu’observez-vous chez vos patients se plaignant d’une peau grasse ?

Les patients peuvent avoir une peau luisante, sur les zones centrales du visage, particulièrement le front et le nez.

Les pores de la peau sont dilatés, la peau plus épaisse. Dans les cas les plus importants, un film gras est perceptible au toucher sur la peau. La séborrhée, au niveau du cuir chevelu, rend leurs cheveux luisants et collants. Ils me font part souvent d’une difficulté lors du maquillage.

Quels conseils leur donnez-vous pour la toilette ?

Nettoyer une peau grasse demande une attention particulière.

J’explique à mes patients que la peau réagit toujours en sens inverse de ce qu’on souhaite : plus on enlève le sébum de façon vigoureuse, plus la peau en fabrique pour le remplacer. Il faut donc utiliser des produits conçus pour ne pas être trop détergents. Je leur prescris souvent des eaux micellaires, ou des gels à rincer à l’eau. La toilette doit être faite en douceur, le soir.

Comment leur recommandez-vous d’hydrater cette peau séborrhéique ?

Le paradoxe est que le rôle du sébum est de protéger la peau du desséchement.

Pourtant, la peau grasse desquame souvent en surface, provoquant parfois une dermite séborrhéique au centre du visage. Il faut utiliser des produits conçus pour ce type de peau. Je prescris des cosmétiques en phase aqueuse, pour ne pas ajouter du gras à du gras. Je choisis des crèmes hydratantes avec une action matifiante, pour donner un caractère moins luisant à la peau.