Devenez un #SkinChecker

Protection avancée UVA-UVB
pour chaque peau sensible de votre famille
Vérifiez, protégez et profitez du soleil en toute sécurité

Téléchargez la
méthode ABCDE

La Roche-Posay est au coeur de la
prévention du cancer de la peau

\\SRV-PUBLIC\Applications\Site-LRP-Inter\Deploy\Resources\SkinChecker3\images\v_skinchecker-preventing_curing.jpg

Pour le Laboratoire La Roche-Posay, la prévention du cancer de la peau est une priorité. En tant que partenaire préféré des dermatologues partout à travers le monde, nous sommes maintenant mieux placés que jamais pour sensibiliser les gens à l’importance de la détection précoce.

La Roche-Posay intensifie ses efforts dans la lutte contre le cancer de la peau

Un joueur important en matière de prévention contre le cancer de la peau, le Laboratoire La Roche-Posay organise des journées de prévention, travaillant de concert avec des entreprises de dermatologie. En collaboration avec le Groupe Euromelanoma, La Roche-Posay a contribué depuis plus de 10 ans à l’organisation de journées de dépistage gratuit en Europe, une occasion d’éduquer les participants sur les risques du cancer de la peau et les façons de le prévenir. Des dermatologues donnent de leur temps pour examiner les grains de beauté des participants, les sensibiliser aux risques de la surexposition aux rayons UVA et UVB, et leur expliquer les bonnes habitudes à prendre pour qu’ils profitent du soleil en toute sécurité. De plus, afin de rejoindre le plus grand nombre de personnes, ces activités sont également offertes en pharmacies. Ces journées de dépistage gratuit sont aussi offertes en Amérique du Nord et en Amérique latine. Au total, près de 30 pays sont impliqués afin de promouvoir l’importance de la prévention dans la lutte contre le cancer de la peau dans leur région.

Pour un appui quotidien, La Roche-Posay a conçu le site mesgrainsdebeaute.ca. Éducatif et convivial, le site permet aux usagers de se renseigner au sujet du cancer de la peau, d’évaluer leur niveau de risque et de surveiller leurs grains de beauté ainsi que ceux des membres de leur famille.

Appuyer les dermatologues à travers le monde

La Roche-Posay appuie également les dermatologues en leur offrant des outils et des ressources afin d’améliorer l’expertise des professionnels de la santé en matière de dépistage des lésions cutanées. Nos laboratoires proposent aux dermatologues des programmes de formation en dermoscopie en collaboration avec la International Dermoscopy Society. Afin d’assurer une meilleure dissémination de l’information, les sessions de formation et les balados avec illustrations et commentaires sont offerts sur le site UV-Damage.org créé par La Roche-Posay pour les professionnels de la santé.

Anthelios : protéger pour prévenir

L’exposition aux rayons UV du soleil favorise la transformation des grains de beauté en lésions cancéreuses : de 50 à 70 % des cancers de la peau sont reliés à une surexposition aux rayons UVB et UVA.1

Vous pouvez adopter plusieurs bonnes habitudes pour vous protéger du soleil : évitez de vous exposer au soleil entre midi et 16 heures, appliquez régulièrement un écran solaire à large spectre, et portez des lunettes de soleil, un chapeau et un T-shirt sur la plage.

Afin d’assurer une protection solaire ultra efficace contre les rayons UVA et UVB, La Roche-Posay a créé la gamme d’écrans solaires haute tolérance Anthelios qui offre confort et protection pour les peaux les plus sensibles. Un joueur important en matière de photoprotection, la gamme Anthelios jouit d’une documentation clinique sans précédent comprenant 21 études, parmi lesquelles 19 ont été réalisées in vivo sur des peaux malades à cause de l’exposition solaire. Plus de 25 000 dermatologues à travers le monde recommandent les produits Anthelios.

Une gamme pour les enfants ?

Comme 80 % des dommages cutanés causés par le soleil se produisent avant l’âge de 18 ans, La Roche-Posay a créé Anthelios Dermo-Kids, un écran solaire spécialement conçu pour protéger la peau des enfants.

1 La Ligue Contre le Cancer, 22/05/2014

  • Facebook
  • Twitter
  • Pin
\\SRV-PUBLIC\Applications\Site-LRP-Inter\Deploy\Resources\SkinChecker3\images-dyn\v_push_preventing.jpg

Au sujet du cancer de la peau

Cancer de la peau : prévenir c’est guérir

Un cancer diagnostiqué sur trois est un cancer de la peau. À travers le monde, entre deux et trois millions de cancers de la peau non mélanocytaires et 132 000 mélanomes malins sont diagnostiqués chaque année1. Au Canada, une personne sur trois souffrira d’un cancer de la peau au cours de sa vie2, et en Europe, le nombre de cancers de la peau augmente de 5 à 7 % par année3. Toutefois, plus le cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes. En fait, 90 % des cancers de la peau peuvent être guéris s’ils sont traités à temps.

\\SRV-PUBLIC\Applications\Site-LRP-Inter\Deploy\Resources\SkinChecker3\images-dyn\v_push_moles.jpg

Au sujet du cancer de la peau

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les grains de beauté…

Le grain de beauté, également appelé naevus, est une masse de cellules brunes qui se trouvent habituellement dans la peau ou les muqueuses. Connues sous le nom de mélanocytes, ces cellules favorisent le bronzage et sont responsables de la peau foncée. Les enfants n’ont pas de grains de beauté lorsqu’ils naissent. Ils commencent à apparaître vers l’âge de six mois à un an, et continuent de se développer jusqu’à l’âge adulte.