Devenez un #SkinChecker

Protection avancée UVA-UVB
pour chaque peau sensible de votre famille
Vérifiez, protégez et profitez du soleil en toute sécurité

Téléchargez la
méthode ABCDE

Renseignez-vous sur le cancer de la peau : adoptez de bonnes habitudes

\\SRV-PUBLIC\Applications\Site-LRP-Inter\Deploy\Resources\SkinChecker3\images\v_skinchecker-preventing_curing.jpg

De nos jours, le risque d’avoir un cancer de la peau est de 1/1001. De plus longues vacances, le désir de voyager vers des destinations de plus en plus ensoleillées, les activités de plein air et le bronzage artificiel sont des facteurs qui peuvent expliquer cette augmentation du nombre de cancers de la peau.

1 La Ligue Contre le Cancer, 22/05/2014

Photoprotection

Par le Professeur Giuseppe Argenziano, MD, président de la International Dermoscopy Society

Cancer de la peau : de quoi s’agit-il ?

Il existe trois types de lésions :

  • Kératose actinique et kératose solaire : Ces lésions très courantes ne sont pas des cancers de la peau. Il s’agit de plaques squameuses rugueuses au toucher qui ont tendance à réapparaitre à la surface de la peau. Elles apparaissent après des expositions au soleil prolongées et répétées. Leur présence signifie que la peau a perdu sa capacité naturelle de se protéger contre les rayons UV du soleil. Certaines d’entre elles peuvent devenir des cancers de la peau.
  • Carcinome : Environ 90 % des cancers de la peau sont des carcinomes et ils sont surtout causés par les expositions au soleil fréquentes et répétées à l’âge adulte. Comme les carcinomes se développement très lentement, ils peuvent être traités s’ils sont détectés tôt. Et comme ils sont habituellement situés sur le visage, le traitement à la suite d’une détection tardive peut laisser des cicatrices gênantes. Il est donc essentiel de consulter un dermatologue si vous avez des doutes sur la nature d’une lésion.
  • Mélanome : Cette tumeur maligne est la plus dangereuse forme de cancer de la peau, car elle peut être mortelle pour le patient. Elle est souvent causée par de courtes expositions solaires très intenses comme celles qui entrainent des coups de soleil. Le mélanome se manifeste sous la forme d’une tache brune ou noire sur une peau saine. Dans environ 35 % des cas, il prend naissance dans un grain de beauté qui existe déjà. Si un diagnostic est établi durant le premier stade du développement, le mélanome peut être complètement guéri par des traitements médicaux. Si vous découvrez une lésion douteuse, consultez rapidement un dermatologue.

Rayons UV artificiels : une façon sécuritaire d’obtenir un bronzage ?

Le bronzage naturel est un mécanisme de défense de la peau contre les rayons UVB. Par contre, les lits de bronzage utilisent des rayons UVA insidieux, car sans douleur. Les rayons UVA qui produisent des bronzages artificiels sont responsables du vieillissement prématuré de la peau et augmentent le risque de développer un cancer de la peau.

De bonnes habitudes pour profiter du soleil en toute sécurité

  • Évitez de vous exposer au soleil lorsque ce dernier brille le plus intensément – de 50 à 70 % des cas de cancers de la peau sont reliés à une surexposition aux rayons UVB et UVA.
  • Minimisez l’exposition des enfants au soleil : 80 % des dommages à la peau causés par le soleil se produisent avant l’âge de 18 ans. Les dommages causés par l’exposition solaire et par un soleil ardent entre l’enfance et l’âge adulte peuvent entrainer le développement du cancer de la peau.
  • Utilisez un écran solaire avec un FPS élevé qui protège des rayons UVA et UVB. N’oubliez pas de réappliquer le produit toutes les deux heures, et portez des lunettes de soleil et un chapeau.
  • Consultez un dermatologue si une lésion apparaît sur votre peau ou si vous constatez des changements dans l’apparence d’un grain de beauté. Restez vigilant entre les visitez chez le médecin, et utilisez le « Mole Checker » pour surveiller vos grains de beauté !

Chiffre :

90%des cancers de la peau peuvent être guéris
s’ils sont détectés et traités à temps*.
*www.euromelanoma.org/intl/node/25 epidemiological fact sheet
  • Facebook
  • Twitter
  • Pin
\\SRV-PUBLIC\Applications\Site-LRP-Inter\Deploy\Resources\SkinChecker3\images-dyn\v_push_preventing.jpg

Au sujet du cancer de la peau

Cancer de la peau : prévenir c’est guérir

Un cancer diagnostiqué sur trois est un cancer de la peau. À travers le monde, entre deux et trois millions de cancers de la peau non mélanocytaires et 132 000 mélanomes malins sont diagnostiqués chaque année1. Au Canada, une personne sur trois souffrira d’un cancer de la peau au cours de sa vie2, et en Europe, le nombre de cancers de la peau augmente de 5 à 7 % par année3. Toutefois, plus le cancer est détecté tôt, plus les chances de guérison sont grandes. En fait, 90 % des cancers de la peau peuvent être guéris s’ils sont traités à temps.

\\SRV-PUBLIC\Applications\Site-LRP-Inter\Deploy\Resources\SkinChecker3\images-dyn\v_push_moles.jpg

Au sujet du cancer de la peau

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les grains de beauté…

Le grain de beauté, également appelé naevus, est une masse de cellules brunes qui se trouvent habituellement dans la peau ou les muqueuses. Connues sous le nom de mélanocytes, ces cellules favorisent le bronzage et sont responsables de la peau foncée. Les enfants n’ont pas de grains de beauté lorsqu’ils naissent. Ils commencent à apparaître vers l’âge de six mois à un an, et continuent de se développer jusqu’à l’âge adulte.