Mon espace La Roche-Posay

Identifiez-vous

Ou utilisez votre compte Facebook pour vous inscrire ou vous connecter.

Vous n'avez pas encore d'espace La Roche-Posay?

Rappelez-moi mon mot de passe.
Pour recevoir un message vous rappelant votre identifiant et votre mot de passe, veuillez saisir le courriel utilisé pour vous inscrire.

Mon courriel

Pour changer la vie des peaux sensibles.
English | Français

INFO ATOPIE

Un traitement adapté

Les crèmes émollientes pour combattre la sécheresse et reconstituer la barrière naturelle
Elles s'appliquent plusieurs fois par jour sur les zones non inflammatoires. Elles agissent contre la sècheresse cutanée et apportent du confort à la peau, diminuant ainsi les démangeaisons. Cette routine de tous les jours constitue également la première prévention des crises. À appliquer donc quand la peau semble en bonne santé.

Le traitement dermatologique : les crèmes corticoïdes pour stopper l'inflammation
Pendant les crises et uniquement sur les zones inflammatoires, elles calment les lésions. Dans certains pays, la cortisone inquiète beaucoup pour ses effets indésirables: rétention d'eau, trouble du sommeil, ralentissement de la croissance... Or ces phénomènes concernent les corticoïdes administrés par voie orale. Sous forme de crème, la cortisone reste à la surface de la peau. On évite cependant de l'appliquer sur les zones sans lésions, car elle affine la peau et peut la fragiliser.

Si les résultats de tests allergiques le suggèrent par exemple, le médecin peut parfois associer un traitement antihistaminique en complément des crèmes.

Le principe du traitement pour améliorer visiblement l'état de la peau.

Refuser l'échec thérapeutique
Près des deux tiers des traitements prescrits contre l'eczéma ne sont jamais utilisés ou abandonnés trop rapidement alors qu'ils sont le traitement le plus efficace contre les lésions inflammatoires.
La peur des crèmes à base de cortisone ou le manque d'attention à traiter toute nouvelle plaque rouge qui réapparait peuvent conduire au retour d'un eczéma généralisé.
Il est important de demander de l'aide quand "on ne s'en sort pas" ou que le traitement n'est pas efficace.
Le dermatologue aide à mieux comprendre les traitements voire les ajuster pour vous permettre de mieux les suivre.
N'hésitez pas à lui montrer comment vous appliquez les crèmes afin qu'il s'assure que vos gestes sont adaptés au traitement des lésions de votre enfant.

La cure: un environnement de soins adaptés
Elle repose sur des soins quotidiens à l'eau thermale dispensés par des professionnels de santé. Parce qu'elle s'étend sur 3 semaines, la cure ouvre une vraie parenthèse de mieux être. Depuis son ouverture en 1905, plus de 415 000 patients ont suivi une cure au Centre Thermal La Roche-Posay. Il en accueille aujourd'hui près de 8000 par an et l'eczéma y est la principale affection traitée (33% des curistes).
Outre les bains, douches et pulvérisations aux bénéfices dermatologiques qui lui sont prescrits, les patients (et leurs accompagnants) ont l'occasion d'échanger avec d'autres et en profitent pour se détendre, le meilleur booster de moral qui soit.

Des conseils au quotidien

Quand elles se déclenchent, les poussées paraissent insurmontables... En complément des traitements qui vont nettement améliorer la situation, quelques astuces simples peuvent soulager les démangeaisons, la douleur, les troubles du sommeil et donner au patient le sentiment qu'il n'est pas désarmé.

Le cercle vicieux de l'atopie

Bien que se gratter procure un soulagement temporaire, cela conduit à une carence dans la fonction barrière de la peau, favorisant ainsi la pénétration des irritants et des allergènes ... qui déclenchent encore des démangeaisons... et le cercle vicieux de la démangeaison commence.

Réduire le grattage
Seul le traitement permet d'éviter efficacement les démangeaisons à l'origine des grattages irrépressibles qui nourrissent le cercle vicieux de l'atopie.
Pour en réduire l'impact chez le nourrisson, recouvrir ses mains de gants de coton et veiller à ce qu'il ne soit jamais dévêtu, cela limite considérablement les griffures. Plus tard et même chez l'adulte, faire en sorte que les ongles soient toujours courts et proscrire les vêtements synthétiques ou en laine.

Éviter de répéter sans cesse "Arrête de te gratter!", la plupart du temps, il ne s'en rend même plus compte... Préférer une caresse ou mieux, une vaporisation d'eau thermale puis noix de crème pour calmer la démangeaison.
L'envie de se gratter peut aussi être psychologique: gratter un tissu, une peluche ou une autre personne est un bon dérivatif.

Apaiser l'inconfort et les ressentis douloureux
Quand les rougeurs brûlent, que les lésions tiraillent ou gonflent, le froid et l'eau thermale sont d'un grand secours.

  • Conserver les crèmes au réfrigérateur pour qu'elles soient bien fraiches à l'application
  • Passer des galets lisses et réfrigérés sur les lésions ou se rafraichir à l'éventail le reste du temps.
  • De façon plus générale, maintenir une température de 19° dans la chambre.
  • Prévoir un spray d'eau thermale et un tube de crème sur la table de nuit

Rendre la toilette agréable
Les soins d'hygiène d'une peau atopique requièrent une attention particulière pour éviter de nouvelles irritations et tiraillements.

Consultation à l'hôpital
L'application de la crème corticoïde

  • Les bains ne durent pas plus de 5 ou 10 minutes et à 35°C maximum (l'eau chaude provoque la démangeaison). Quelques gouttes d'huile de bain pour peaux atopiques apportent du confort à la peau.
  • Préférer les douches (même pour le bébé dès qu'il peut tenir debout)
  • Alterner avec une toilette sommaire avec peu d'eau ou un lait nettoyant si la peau souffre de sécheresse extrême.
  • Utiliser un syndet ou gel surgras sans savon, pour laver la peau en douceur
  • Éviter l'usage du gant de toilette
  • Bien rincer et sécher sans frotter mais en tamponnant le corps avec une serviette de bain en coton.
  • Bien hydrater quand la peau est encore légèrement humide

Apprivoiser son stress
À la fois déclencheur des poussées et conséquence de la maladie, le stress n'est pourtant pas une fatalité. Et apprendre à le contrôler peut apporter un mieux vivre non négligeable. Yoga, sophrologie, massages... Cela vaut le coup d'essayer.

Adopter la routine... avec le sourire!

Témoignages
Les trucs pour soulager l'eczéma

En période de poussée comme en rémission, le pommadage est la clé du bien-être. Tous les jours, toute l’année, le confort de vie passera par les soins hydratants et relipidants : une routine qu’il s’agit de rendre moins compliquée, surtout chez l’enfant. Avec l’aide quelques animaux par exemple, comme aux ateliers de pommadage développés au centre thermal de La Roche-Posay qui accueille 300 enfants chaque année.

Incitez-le à jouer avec
avec Lipi&Kara

Étape 1
D'abord on lave toujours ses mains avant de mettre de la crème. Après la douche, c'est pratique car les mains sont déjà bien propres.
Étape 2
On réchauffe la crème en la frottant au creux de ses mains : plus liquide, la crème pénétrera mieux dans la peau.
Étape 3
Le visage
On commence par faire de grands ronds sur les joues puis on masse les moustaches du petit chat, le nez et le front. On sort les petites antennes de l'escargot avec les deux index pour ne pas oublier les paupières et derrière les oreilles.
Étape 4
Le cou, le menton, la nuque
On se met dans la peau d'une girafe! Il faut bien prendre le temps de mettre la crème tout le long du cou de la girafe, sans oublier l'arrière du cou… Il suffit pour cela de basculer la tête vers l'avant.
Étape 5
Le ventre
On dessine la coquille de l'escargot en faisant plein de ronds. Et pour les côtés, on tend un bras en l'air et avec l'autre, on pommade de haut en bas puis on change de bras.
Étape 6
Les bras
On pense aux animaux qui sautent (un crapaud, un lapin, une sauterelle…). On part de la main, on monte jusqu'à l'épaule et on saute jusqu'à la main pour recommencer!  On fait la même chose avec la paume de la main tournée vers le ciel pour hydrater l'intérieur des bras.
Étape 7
Les jambes
On choisit un autre animal sauteur, puis on reproduit le même geste que pour les bras. On pose la main sur le pied, on remonte tout en haut de la jambe, puis on retourne au pied. Devant, puis derrière la jambe. Et pour finir, on met une fine couche de crème entre les orteils, souvent très secs.
Étape 8
Le dos
On appelle papa ou maman, chacun son tour, pour un petit massage bien mérité!