Familles Lipikar

Changez la vie des
enfants qui souffrent d'atopie.

Enregistrez-vous maintenant

Adopter la routine... avec le sourire!

En période de poussée comme en rémission, le pommadage est la clé du bien-être. Tous les jours, toute l’année, le confort de vie passera par les soins hydratants et relipidants : une routine qu’il s’agit de rendre moins compliquée, surtout chez l’enfant. Avec l’aide quelques animaux par exemple, comme aux ateliers de pommadage développés au centre thermal de La Roche-Posay qui accueille 300 enfants chaque année.

Incitez-le à jouer avec
avec Lipi&Kara

Étape 1
D'abord on lave toujours ses mains avant de mettre de la crème. Après la douche, c'est pratique car les mains sont déjà bien propres.
Étape 2
On réchauffe la crème en la frottant au creux de ses mains : plus liquide, la crème pénétrera mieux dans la peau.
Étape 3
Le visage
On commence par faire de grands ronds sur les joues puis on masse les moustaches du petit chat, le nez et le front. On sort les petites antennes de l'escargot avec les deux index pour ne pas oublier les paupières et derrière les oreilles.
Étape 4
Le cou, le menton, la nuque
On se met dans la peau d'une girafe! Il faut bien prendre le temps de mettre la crème tout le long du cou de la girafe, sans oublier l'arrière du cou… Il suffit pour cela de basculer la tête vers l'avant.
Étape 5
Le ventre
On dessine la coquille de l'escargot en faisant plein de ronds. Et pour les côtés, on tend un bras en l'air et avec l'autre, on pommade de haut en bas puis on change de bras.
Étape 6
Les bras
On pense aux animaux qui sautent (un crapaud, un lapin, une sauterelle…). On part de la main, on monte jusqu'à l'épaule et on saute jusqu'à la main pour recommencer!  On fait la même chose avec la paume de la main tournée vers le ciel pour hydrater l'intérieur des bras.
Étape 7
Les jambes
On choisit un autre animal sauteur, puis on reproduit le même geste que pour les bras. On pose la main sur le pied, on remonte tout en haut de la jambe, puis on retourne au pied. Devant, puis derrière la jambe. Et pour finir, on met une fine couche de crème entre les orteils, souvent très secs.
Étape 8
Le dos
On appelle papa ou maman, chacun son tour, pour un petit massage bien mérité!

Help your child to understand his/her illness: it is important not to dramatize the situation, especially where atopic children are concerned. Children are generally aware of the fact that they have eczema, but are unable to explain it (especially to their friends). Where does the disease come from, is it contagious and will they be cured one day? It is also difficult for them to assess the medium-term benefits of a good treatment and of monitoring their condition.
Discuss it with them using teaching tools LIPI & KARA to assess their knowledge.

Encourage them to apply the treatment themselves; they can do so from the age of 3 or 4!
Our tendency to overprotect atopic children is natural. However, even very young children are able to take responsibility, thereby changing their habits and perception of the disease.
By adopting the ointment routine, first in a playful way, children will soon be able to do it alone at home, at their grandparents' house or when camping. Their breakouts will become less severe and less frequent, allowing them to be carefree once again. The routine will eventually become instinctive and parents will not have to insist.

Starting at 7 years old, children can also assess their own eczema and monitor the development of their condition from one week to the next. Using this tool, developed by the European Task Force on Atopic Dermatitis, the patient can measure the severity of the lesions, symptoms, itching and sleeps disorders.
http://www.poscorad.com/

  • Facebook
  • Twitter
  • Pin